Le parc national d’El Feija est situé dans la délégation de Ghardimaou, à environ 200 kilomètres à l’ouest de Tunis et à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Jendouba. Le parc représente l’environnement naturel de la Kroumirie qui est la région la plus humide de Tunisie.
Il s’étend sur une superficie totale de 2 632 hectares dont 417 hectares constituant une zone de protection intégrale clôturée et destinée à la préservation du cerf élaphe que l’on peut observer dans les clairières tôt le matin ou au coucher du soleil;

Le climat y est tempéré. Les hivers sont très humides avec chaque année quelques jours de neige. Les étés sont secs. Le relief est formé par des collines et falaises. L’altitude varie de 550 à 1550 m. Le point culminant du parc est connu sous le nom de Statir

Parmi les oiseaux, on cite l’aigle botté, la bécasse des bois, la buse féroce, le grand corbeau, le faucon pèlerin, la perdrix gambra, le pigeon ramier, la tourterelle des bois, le pic de Levaillant, le pinson des arbres, le geai des chênes, le coucou gris, la huppe fasciée, le hibou, la chouette, l’épervier, la fauvette, le merle, le bruant, le serin…

Parmi les reptiles, on a la tortue grecque, la couleuvre vipérine, la vipère lébétine.

La forêt recouvre environ 90 % de la superficie du parc. Deux essences dominent le paysage : le chêne Zen et le chêne liège. La zénaie d’El Feija est l’une des plus belles d’Afrique du Nord.

Le parc comprend la réserve des cerfs et un enclos d’observation de ces animaux. Plusieurs zones récréatives ont été aménagées près des sources et points d’eau, dont l’une se trouve à Statir (sommet du parc).

Description de la randonnée

Plusieurs chemins aménagés par le Service des Forêts parcourent le parc. Il y en a même quelques uns balisés (attention cependant, le balisage est souvent défectueux). Il est aussi possible de se faire accompagner par un guide, garde forestier.
La randonnée présentée fait environ 16 km et est de difficulté moyenne. Elle dure environ 5 à 6h. Il est donc nécessaire de la démarrer assez tôt dans la journée, en hiver pour rentrer tôt, en été pour éviter les fortes chaleurs. Il est bien sûr possible de la raccourcir.

Attention, il faut prévoir des vêtements chauds et imperméables! Pour l’exemple nous y étions début novembre 2010 et arrivés au sommet, nous avons été surpris par un vent glacial et humide comparable au blizzard et par quelques flocons de neige! Ne pas hésiter à s’équiper de gants et d’un bonnet en dehors de la saison estivale!

Il existe un éco-musée dans le parc mais nous n’avons pas eu le temps de le visiter.
Si vous n’avez pas rencontré de cerfs de Berbérie, ne vous inquiétez pas, à la fin de la randonnée, le parcours passe devant l’enclos des cerfs. Il est alors possible des les admirer.
Enfin un détour vers le Kef Nekcha, rocher à pic de 64m de hauteur est indispensable. Un escalier taillé dans le roc permet d’atteindre le sommet d’où la vue est magnifique. Déconseillé aux personnes sujettes au vertige!

Accès
De Tunis prendre l’autoroute de Béja. Continuer jusqu’à Jendouba et poursuivre sur 35 km jusqu’à Gardimaou. De là, prendre la direction de la frontière algérienne, le parc est indiqué après Gardimaou. Il se situe à environ 20 km.

Temps de trajet
2h30 depuis Tunis.

Coordonnées géographiques
36°29’44.53″N
8°18’26.11″E
Attention : sur Google Earth, le parc de la Feija est marqué à 5 km au Sud-Ouest de Aïn Draham, il doit s’agir d’une erreur. Le parc (que je connais sous le nom de la Feija et que je vais vous présenter) est dénommé parc d’ El Tevja sur Google Earth.

Difficulté : Peu difficile

  • Durée : 5 à 6 heures
  • Dénivelé : 450 mètres
  • Sentier : permanent
  • Technicité : parcours long

C’est un excellent coin de la Tunisie, calme et très peu fréquenté. Le parc est proche des sites archéologiques de Chemtou (30km), de Bulla Régia (50km). Une idée pourrait être de loger au parc pendant 2 ou 3 jours lors de la visite de cette région, et de rayonner chaque jour vers un site différent.


Liste des randonnées