Ghar El Melh  signifiant « grotte du sel » (du fait de la proximité de salines) et anciennement appelé Porto Farina, est une ville côtière du nord-est de la Tunisie. Une randonnée pour découvrir la presqu’île de Ghar el Melh / Raf Raf / Cap Farina. Le djebel forme une épine dorsale s’enfonçant dans la Méditérranée. Sur le flanc nord se trouve Raf Raf. Sur le flanc sud, c’est Ghar el Melh. Cette péninsule porte également le nom de Cap Farina, ou encore djebel Sidi Ali El Mekki (334 m d’altitude).

Description de la randonnée

On se trouve à Ghar el Melh à l’embouchure de la Medjerda, le principal fleuve de Tunisie. Au fil des millénaires, le fleuve a créé une magnifique lagune, exploitée depuis l’antiquité comme carrière, gisement de sel (Ghar el Melh signifie « Grotte de sel »), port de pêche et abri maritime. Phéniciens, Romains, Anglais, Turques, Andalous, Maltais se sont succédé au pied du djebel. Le port fut également occupé par des pirates.
La ville garde de nombreuses traces de cette richesse historique : on dénombre 3 forts, un port turc, un arsenal, récemment restaurés.
L’économie locale est exclusivement tournée vers l’agriculture (plaine de la Medjerda) et vers la pêche (lagune et Méditerranée). On trouvera de nombreux stands le long des routes (pommes de terre, choux, tomates, piments poivrons, raisins, pastèques, melons…) et de nombreux étals de poissons (loups, dorades…).

Bref, revenons au sujet initial, la plage de Ghar el Melh 🙂
Donc en continuant la route au-delà de la ville principale, nous longeons la lagune, pour arriver à la plage de Sidi Ali El Mekki.
Le sable s’étend sur plusieurs centaines de mètres. Cette plage est fréquentée l’été par les Tunisois fuyant la chaleur de la capitale. Il n’y a aucune installation touristique dans le secteur.
Mais le meilleur n’est pas là. En fait, l’idéal est de s’avancer à pied en direction de la pointe. Il y a environ 40 minutes de marche pour atteindre le cap. Et tout au long du sentier suspendu quelques mètres au dessus du rivage, de nombreuses criques et plages se découpent.

En été, c’est idéal : on a pied sur environ 30 mètres, le fond est sableux, l’eau est chaude ! Il manque peut être un peu d’ombre…
En continuant jusqu’au cap, on passe à côté du mausolée de Sidi Ali El Mekki, on longe quelques bicoques de pêcheurs. Le paysage est magnifique !
La pointe de la presqu’île est formée de nombreuses criques. Certaines semblent très géométriques… c’est normal !
En fait, dès l’époque romaine, les grès du djebel (riches en fossiles, d’ailleurs) ont été exploités. On retrouve de nos jours de nombreuses carrières en bordure immédiate du rivage. Certaines peuvent servir de villégiature pour une après-midi les pieds dans l’eau.

Accès

Cette presqu’île se situe entre Tunis et Bizerte, aux environs d’Utique, accessible par l’autoroute puis par la route.

Temps du trajet
Environ 0h45min de route depuis Tunis.

Coordonnées géographiques
37° 10.079’N
10° 15.240’E

Difficulté : Facile

  • Durée : 2 heures
  • Dénivelé : 20 mètres 🙂
  • Sentier : facile et large
  • Technicité : aucune difficulté particulière


Liste des randonnées