La ville de Mahdia possède un musée, à vocation régionale, installé dans les anciens locaux de la municipalité qui ont été entièrement rénovés pour accueillir les collections. Ce musée se veut autant le reflet de l’histoire générale du pays à laquelle la ville a contribué par un bon chapitre, que celui, plus spécifique, de Mahdia elle-même. Inauguré en 1997, ses collections présentent plusieurs pièces dont des céramiques appartenant aux périodes puniques et romaines, un bel ensemble de mosaïques, un trésor d’époque byzantine avec ses 268 monnaies d’or ainsi que divers objets de la période islamique.

Au titre de la première partie, le musée de Mahdia nous restitue, au rez-de-chaussée, des objets remontant à l’antiquité libyco-punique et romano-africaine tandis qu’une partie de l’étage est consacrée au legs des époques byzantine et islamique. La civilisation grecque est représentée par deux colonnes en marbre en partie rongées par les mollusques et provenant d’une épave romaine chargée d’un butin de guerre ayant fait naufrage au large de Mahdia et dont l’essentiel du chargement, récupéré dans les années 40, se trouve exposé dans l’aile « Mahdia » du musée du Bardo.

Au titre de la seconde partie, l’étage nous livre une grande quantité d’objets artisanaux (boiseries sculptées et peintes, mosaïques, stucs ouvragés, céramiques, faïence …) en provenance de la ville et de ses environs et dont certains remontent jusqu’à la dynastie fatimide fondatrice de la ville au Xe siècle. A ce même titre, deux salles ont été consacrées l’une au tissage, dont Mahdia était un centre important, l’autre aux somptueux costumes traditionnels de la région Mahdia – El Jem – Ksour Essef. Signalons à l’attention du visiteur que dans la salle des «trésors et bijoux» sont exposées des pièces de monnaies en or ainsi que les parures portées traditionnellement par les femmes de la région.

Informations pratiques :
Ouvert du mardi au dimanche:
– L’hiver de 9h à 16h
– L’été de 9h à 13h et de 15h à 19h.