Le musée archéologique de Salakta est un musée tunisien situé dans la ville de Salakta.

Salakta est un village du Sahel tunisien situé à cinq kilomètres de Ksour Essef. Son nom est dérivé du latin Sullecthum (« lieu béni ») en raison de la beauté de sa plage. Rattaché à la délégation de Ksour Essef dans le gouvernorat de Mahdia, il a une population comptant 3 477 habitants en 2004. Le port de pêche a été successivement occupé par les Phéniciens, les Byzantins, les Romains puis les Arabes.

Le musée archéologique de Salakta est un petit musée créé en 1980, aménagé dans l’enceinte du site antique de Sullectum, ville portuaire au sud de Mahdia qui fut très prospère dans l’Antiquité et qui entretenait des rapports commerciaux avec d’autres ports méditerranéens, notamment, italiens. Ce musée comprend essentiellement des œuvres archéologiques provenant de l’antique SULLECTUM, en particulier des terres cuites, un pavement de mosaïque représentant un gigantesque lion de race africaine, ainsi que des amphores provenant d’autres sites du Sahel tunisien. Ce musée se distingue par la présence d’un pavement de mosaïque, représentant un lion, qui constitue, de part ses proportions, une œuvre majeure dans la mosaïque tunisienne.

La visite s’ouvre sur un panneau de mosaïque reproduisant un poème (traduit sur une pancarte) qui célèbre et les bienfaits des baignades et les plaisirs de la vie. Puis, au fond de la salle qui suit le hall, un autre panneau en mosaïque figurant un lion gauchement exécuté mais de proportions impressionnantes 3 mètres de haut !

La plupart des objets exposés dans les vitrines des 4 salles qui constituent ce musée proviennent de la nécropole contiguë au musée et qui, au demeurant, a fourni des spécimens de sépultures en terre cuite ; d’autres proviennent des installations portuaires antiques ou encore des catacombes chrétiennes aménagées au sous-sol dans des champs environnants.

Horaires :

Du 16/09 au 31/03 : 09.30 – 16.30
Du 01/04 au 15/09 : 09.00 – 13.00 / 16.00 – 19.00

Fermé le lundi