La mosquée du Barbier, connue sous le nom de mausolée de Sidi Sahab, est une zaouïa tunisienne située à Kairouan. C’est un monument situé à l’extérieur de la médina de Kairouan, il est idéalement placé à l’entrée de la ville de sorte qu’il attire forcément les regards.

C’est un véritable symbole de la spiritualité de la ville de Kairouan. Déjà à l’époque, il a servi à accueillir les voyageurs venus de tout le Maghreb et qui partaient pour le pèlerinage à la Mecque. A cet endroit repose Sidi Sahbi, un des compagnons du Prophète. Ce cachet particulier explique sa place de choix dans la civilisation arabo-musulmane et la fonction de lieu de recueillement qui lui a été assignée et qui ne l’a jamais quitté depuis.

Le monument de Sidi Sahbi a été bâti au XIIIe-XIVe siècle et rénové en 1092 H, correspondant à 1681 après J.C. Il est composé de plusieurs édifices qui sont un mausolée, une madrasa et plusieurs autres pièces ayant servi à accueillir les hôtes de marque du temps du Bey. En y entrant, on se retrouve dans une grande cour par laquelle on découvre l’imposant minaret et le mausolée qui frappe par sa coupole typique décorée avec des carreaux de céramique, de stuc, de marbre et de bois peint. Ces matériaux sont associés aux styles hispano-mauresques et « turquisant ».

La mosquée du Barbier est un vaste complexe qui comprend plusieurs cours, le mausolée proprement dit, une médersa, un entrepôt, ainsi que plusieurs pièces destinées à l’hébergement des visiteurs. On retrouve dans ce bâtiment plusieurs éléments déjà rencontrés ailleurs dans Kairouan : des plafonds de stuc ou de bois de cèdre travaillés et, sur les murs, de nombreuses faïences colorées aux gracieux motifs. La porte d’entrée de la salle funéraire qui abrite le tombeau est ornée de céramiques. On appréciera aussi un charmant patio bordé de colonnades.


Retour à Kairouan