Située dans la plaine de la Djeffara, Médenine est une ville du sud-est de la Tunisie. Elle occupe une position centrale à 75 kilomètres au sud de Gabès, 78 kilomètres à l’ouest de Ben Gardane et une cinquantaine de kilomètres au nord de Tataouine ; la capitale Tunis se trouve à 482 kilomètres au nord.

Chef-lieu du gouvernorat du même nom, elle constitue une municipalité créée le 13 décembre 1913 et comptant 71 406 habitants d’après le recensement de 2014

Quant au gouvernorat de Médenine qui porte le même nom, il fut créé le 21 juin 1956 et qui est l’un des 24 gouvernorats de la Tunisie. Il est situé dans le sud-est du pays, à la frontière tuniso-libyenne, et couvre une superficie de 9 167 km2, soit 5,2 % de la superficie du pays. Il abrite en 2014 une population de 479 520 habitants. Son chef-lieu est Médenine.

Histoire

On peut y trouver des ksour et des ensembles de greniers à provisions de forme demi-cylindrique appelés ghorfas ; les premiers d’entre eux ont été construits vers le XVIIe siècle. C’est surtout un point de départ pour de nombreux circuits touristiques. En mars 1943, la région fut le théâtre d’un échec allemand, la contre-attaque du général Erwin Rommel dans le cadre de l’opération Capri contre les forces britanniques de la 8e armée. La bataille est le dernier engagement de Rommel en Afrique du Nord avant qu’il ne soit remplacé par le général Hans-Jürgen von Arnim tant que commandant de l’Afrika Korps. Les diverses ruines que l’on trouve dans le gouvernorat attestent de sa longue et riche histoire, tant à l’intérieur (vestiges berbères dans les montagnes de Beni Khedache) que le long des côtes (ruines romaines de Gigthis près de Médenine).

Après la grande instabilité qui suit les invasions hilaliennes et les différentes révoltes intérieures, la sécurité et le calme reviennent dans la région à partir du début du XVe siècle, ce qui encourage les Berbères à descendre de leurs sanctuaires montagneux et à venir s’installer dans la plaine de la Djeffara ou sur l’île de Djerba (Beni Maaguel).

Ce mouvement coïncide avec l’arrivée de nombreux cheikhs almoravides venus de la lointaine Saguia el-Hamra ou de la proche Tripolitaine propager leur foi réformatrice. Certains parmi ces derniers parviennent à rassembler autour d’eux les tribus de la région.

Géographie

Situé au sud-est de la Tunisie, il est limité par le gouvernorat de Gabès et la mer Méditerranée au nord, par le gouvernorat de Tataouine au sud, par la Libye et la mer Méditerranée (400 kilomètres de côtes dont l’île de Djerba) à l’est et le gouvernorat de Kébili à l’ouest.

En hiver, la température se situe entre 7,5 à 18,5 °C et, en été, entre 22,5 à 36 °C. La pluviométrie annuelle est de 150 à 200 millimètres.

Administrativement, le gouvernorat est découpé en neuf délégations, huit municipalités, sept conseils ruraux et 94 imadas

Économie

Elle abrite le siège social de l’Office de développement du Sud et une zone industrielle comportant des usines de carrelages, de briques et une usine d’embouteillage de l’huile d’olive. Une usine de produits laitiers et de boissons gazeuses se trouve dans le nord de la ville, à Koutine, L’agriculture, l’industrie et le tourisme sont les activités principales du gouvernorat. La région possède un potentiel agricole basé sur l’arboriculture qui occupe 82,5 % du total de la superficie cultivable (oliviers), l’élevage et la culture de pleins champs. Quatre vint dix (90) entreprises industrielles sont implantées dans le gouvernorat dont neuf entreprises sont totalement exportatrices. Elles opèrent essentiellement dans les secteurs de l’agroalimentaire, les matériaux de construction ainsi que le textile et l’habillement. La région compte aussi 48 entreprises étrangères ou à capital mixte ayant dix emplois et plus qui opèrent essentiellement dans les secteurs du tourisme, de l’industrie et des services.

Tourisme

La ville de Médenine n’est pas vraiment un endroit sollicité par les touristes, mais pour le gouvernorat, existent des lieux comme l’île de Djerba, qui est l’une des délégations qui a permis à la région d’être un pôle touristique de renommée internationale. On y trouve plus de 96 unités hôtelières de haut standing ayant une capacité totale de 35 000 lits et atteignant annuellement environ cinq millions de nuitées, essentiellement à Djerba et Zarzis. Un terrain de golf et des centres de loisirs et des services annexes modernes existent également dans la région.  Le Grand Sud !