Le canyon de Sidi Bouhlel, situé dans le gouvernorat de Tozeur, est un endroit où les autochtones viennent pour le marabout, mais aussi un endroit où les visiteurs s’émerveillent en découvrant les différents endroits comme le grand rocher, la source et le marabout. Notons tout de même que ce n’est pas vraiment l’endroit où on viendra vous vendre un tapis. L’endroit est totalement désert la plupart du temps. Nous vous transmettons un témoignage de l’un des visiteurs quand il nous dit: J’ai passé deux demi-journées dans ce canyon les seuls êtres humains que j’ai croisés étaient un Tunisien qui venait chercher de l’eau à la source et une famille en goguette qui montait au marabout. Vous aurez l’endroit pour vous tout seul, et c’est ce qui fait de Sidi Bouhlel, de tous les lieux de tournage que j’ai visités en Tunisie, mon site préféré.

Ignorez la route du marabout pour le moment et dirigez-vous vers l’entrée du canyon, située entre le marabout lui-même, et une bâtisse plus petite, comportant trois arches et une coupole. L’entrée du canyon est bloquée par de la caillasse, mais le passage n’est pas difficile. Une fois entré dans le canyon, vous trouverez sur votre gauche un rocher que vous reconnaîtrez (si vous avez vu le film). Juste en face se trouve une petite arche naturelle d’où émergeait un groupe de jawas embusqués (film). Plus loin, le canyon fait un virage à gauche, et devient plus étroit et encaissé. Retournez-vous, et comparez avec les images du film Les Aventuriers de l’Arche Perdue. C’est ici que fut tourné le panoramique où Indy déguisé se laisse distancer par la colonne de soldats progressant dans le canyon, en vue de leur fausser compagnie. À l’extrémité de ce goulet se trouve un gros rocher. On le voit très clairement à la fin du panoramique, où Indy se cache derrière un empilement de caisses. C’est là que la topographie du film Les Aventuriers de l’Arche Perdue et de La Guerre des Étoiles se superpose. Il est aussi abondamment utilisé dans une autre scène censée se dérouler à un tout autre endroit : au moment de l’attaque des hommes des sables (tusken raiders dans la langue de Shakespeare). C’est sous ce même rocher que se cache le petit robot.

Installez-vous sous ce rocher, face à la paroi droite du canyon pour revivre des scènes du film. De sous votre rocher, tournez la tête vers la gauche et vous reconnaîtrez le plan où Obi-Wan apparaît pour la première fois dans le film, effrayant les hommes des sables en rugissant et agitant les bras. Sur le côté droit du canyon se trouve une zone d’éboulement où fut tournée la scène de l’attaque des hommes des sables proprement dite. À gauche de cette zone d’éboulement se trouve l’entrée d’un canyon à l’intérieur du canyon, marquée par un petit palmier, et presque obstruée par un gros rocher. Ce petit canyon nous intéresse particulièrement puisque c’est là qu’Indy menace Belloq de faire exploser l’Arche. Là encore, on embrasse du regard à la fois le décor des aventuriers de l’arche perdue et celui de la guerre des étoiles : l’endroit où se tient Obi-Wan ne se trouve qu’à quelques pas de celui où Indy met en joue l’arche avec son bazooka. Avant de rejoindre le petit canyon, sortez de sous votre rocher, et marchez en direction de l’arche naturelle.

Maintenant, revenons à l’univers du film Les Aventuriers de l’Arche Perdue. Entrez dans le petit canyon. En chemin, vous passerez devant une source, et le petit palmier déjà mentionné. Après quelques mètres dans le canyon, vous reconnaîtrez le gros rocher où s’arrêtent Belloq, Dietrich et ses hommes. Une chose surprend une fois sur place : Alors que dans le film, la corniche où se tient Indy semble une bonne dizaine de mètres au-dessus du fond du canyon, elle ne la surplombe en réalité que de 4 mètres au maximum.

Passez maintenant le rocher, et continuez plus loin dans le canyon. Le passage devient de plus en plus étroit et bifurque sur la gauche. À un moment donné, il s’enfonce et ne fait plus qu’un mètre de large (attention où vous mettez les pieds) ! Ensuite, le canyon s’élargit de nouveau, et vous arrivez à l’endroit où fut tourné le premier plan de la séquence montrant la progression des nazis dans le canyon. Retournez-vous, et vous verrez le plan d’ensemble qui apparaît après qu’Indy ait faussé compagnie à la colonne.

Votre visite du canyon étant terminée, vous pouvez maintenant ressortir, et prendre la route du marabout. La grande différence entre ce canyon tel qu’on le voit dans le film, et tel qu’il apparaît dans la réalité, c’est l’omniprésence du marabout en arrière-plan. Où qu’on soit dans le canyon, ce petit bâtiment blanc et vert reste presque toujours visible, et témoigne du fait que même si cet endroit est incroyablement calme et désert, la civilisation n’est pas loin.

Après une halte au marabout, continuez à marcher le long de la falaise jusqu’au promontoire rocheux, le fameux point de vue sur Mos Eiley dans la guerre des étoiles. En observant le panorama sur le canyon, vers le nord , vous verrez que le plan des hommes des sables s’apprêtant à tirer sur le landspeeder a été également tourné ici.

Étrange impression que laisse ce canyon. Associé à deux des plus grands succès de l’histoire du cinéma, ce lieu semble opposer une superbe indifférence à la légende à laquelle il a été bien malgré lui associé. Contrairement aux autres sites tunisiens du tournage de La Guerre des Ètoiles, inclus dans les tours organisés, l’absence de visiteurs fait de Sidi Bouhlel un endroit à part. Pas un rocher semble n’avoir bougé depuis 1976-1980 (dates respectives de tournage de La Guerre des Ètoiles et du film Les Aventuriers de l’Arche Perdue). On y reconnaît tout, et pourtant, c’est un bien autre endroit que celui qu’on avait imaginé en voyant les films.   Tozeur !