Le golf est un sport doux qui demande de la précision se jouant en plein air. Le joueur doit envoyer une balle dans un trou à l’aide de clubs, en effectuant, sur un parcours défini, le moins de coups possible pour mettre la balle dans le trou. Autrement dit: « Frapper une balle de 41,15 mm de diamètre avec des clubs (bois, fer, putter) pour la faire entrer dans un trou du green en un minimum de coups. ». Précision, endurance, technicité, concentration sont des qualités primordiales pour cette activité. Codifié en Écosse depuis 1754 par le Royal & Ancient Golf Club de Saint Andrews, ce jeu a des origines diverses dont le jeu de mail. Il fut ainsi importé des Pays-Bas où il était pratiqué sous le nom de « colf » dès le XIIIe siècle.

Le golf ne prend son essor qu’en deuxième partie du XIXe siècle avec l’arrivée du professionnalisme et des clubs privés en Écosse puis en Angleterre, où est mis en place en 1860 le premier Open britannique disputé par des professionnels ; puis au début du XXe siècle. Des épreuves de golf sont disputées lors des Jeux olympiques de Paris 1900 et de nouveau en 1904 à Saint-Louis, le sport disparait du programme pour 112 ans, pour faire un retour en 2016 aux Jeux olympiques de Rio. Le développement du golf se poursuit lors de la Première Guerre mondiale et se mondialise à la fin du XXe siècle. On compterait en 2010 environ 82 millions de pratiquants plus ou moins réguliers. Le 9 octobre 2009, le golf est néanmoins redevenu un sport olympique qui figure au programme des Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016

HISTOIRE

Dès l’Antiquité, sous l’Empire romain, Il y a eu des jeux de balles et de bâtons parmi lesquels, un jeu consistait à envoyer une balle de cuir vers un but déterminé appelé panagica, mais rien ne permet d’affirmer qu’il ait été utilisé un bâton pour y parvenir. Plus tard en Angleterre, le jeu cambuca consistait à frapper une balle en bois à l’aide d’une canne et faisait référence au jeu romain. Au Moyen-âge, de nombreux jeux à travers

l’Europe coexistent où l’on tapait une balle vers des poteaux ou des anneaux de fer avec d’un côté le jeu de mail (ou palemail, pall mall, …), jeu d’origine française repris en Italie et en Angleterre, d’un autre un jeu où l’on tapait une balle avec une canne, pratiqué aux Pays-Bas, en France et en Angleterre sous divers noms (colve, colven, kolven, …). Enfin un jeu quelque peu similaire au golf a été pour la première fois mentionné dans le Recueil de Dongxuan, un ouvrage chinois du XIe siècle, sous le nom de chuiwan en Chine.

La Hollande reste la véritable origine du golf moderne. En 1297, à Loenen aan de Vecht, lors d’une commémoration, un jeu est pratiqué appelé colf où l’on devait taper une balle et l’envoyer vers un but précis. Quelques années plus tard, dès 1360 les autorités de Bruxelles dressent des amendes aux personnes pratiquant ce jeu (étant donné qu’il n’existe pas encore de parcours, les gens y jouent quelque soit l’endroit) avant d’édicter une loi autorisant le jeu en dehors des limites de la Cité. La première mention du parcours (et du fairway) intervient en 1483 à Haarlem (Pays-Bas) avec la tonte d’herbe dans des prés. Jusqu’au XVIIe siècle, le jeu connaît un succès croissant en Hollande avant de disparaître brutalement en raison du développement des jeux d’intérieur et de société, mais aussi parce que la mode vestimentaire devenue plus sophistiquée rendait difficile la pratique de ce jeu. Le golf que l’on connaît actuellement apparaît finalement en Écosse. En raison des flux commerciaux qui prospèrent en mer du Nord au cours du Moyen-âge et de la période post moderne, le golf est importé par des marins hollandais en Écosse avec le matériel nécessaire (balles, clubs fabriqués en Hollande). Cependant, le golf ne s’établit que sur la côte Est de l’Écosse (premier parcours à l’Ouest en 1848), et est longtemps confiné sur ce côté dès le XVIIe siècle où de nombreux documents attestent de son existence (Traité de Glasgow en 1501). Peu à peu, le golf, essentiellement pratiqué à son origine par les francs-maçons, commence son expansion avec le premier fabricant de clubs à Saint Andrews en 1627 et divers parcours (Bruntsfield, considéré comme le premier vrai parcours de golf en Écosse, Musselburgh et Perth). A noter que le premier parcours de Saint Andrews compte 22 trous avant d’être amputé de sa longueur pour la construction de maisons pour n’avoir que 18 trous au total. En 1754, le premier règlement officiel est mis au point par le Royal and Ancient Golf Club of St Andrews qui édicte au total treize règles (qui n’ont pas varié depuis, à part pour la précision et l’incorporation d’autres règles). Dès le début des années 1770, un premier terrain de golf africain est construit sur l’île de Bunce, en Sierra Leone, par des marchands d’esclaves anglais.

LES REGLES DU GOLF

Il existe au total 34 règles disposées en onze sections. La règle générale dit que le Golf consiste à jouer une balle avec un club depuis l’aire de départ jusqu’au trou en la frappant de un ou de plusieurs coups successifs conformément aux Règles ». Les règles du golf sont des procédures standardisées selon lesquelles le jeu du golf doit être pratiqué en compétition. La dernière mise à jour de ces règles date du 1er janvier 2012 et s’applique dans le monde entier. Elles sont mises en place par l’USGA et le R&A Rules Limited (qui depuis 2004 a pris les responsabilités auparavant détenues par le Royal & Ancient Golf Club of St Andrews), après consultation d’autres autorités régissant le golf à travers le monde. Aux règles sont accolés l’étiquette (comportement d’un joueur sur un parcours), les définitions (vocabulaire du golf), les appendices (concernant les règles locales, et les normes techniques relative à la conception des clubs et les balles) et les décisions sur les règles de golf, en quelque sorte la jurisprudence du golf.

Un conseil: jouez au Golf, il associe marche, découverte de paysages idylliques, mobilisation musculaire, entretien de la coordination motrice et de la force musculaire et convivialité.

Les terrains de golf de Tunisie les plus réputés: