Située à 200 km de la capitale Tunis, La Mahdia est une ville côtière qui a connu durant les dernières décennies un réel essor touristique.

Mahdia est tout d’abord un comptoir phénicien puis romain sous le nom d’Aphrodisium.  Les fatimides la fondèrent en 920 pour en faire la capitale de leur califat. Le calife fondateur, Abdoullah-El-Mehdi (909-934) qui, après la chute des aghlabides (909), a changé le centre du pouvoir, l’avait choisie pour son emplacement stratégique. Hilaliens, chrétiens, espagnols et Turcs ont tour à tour occupé ou libéré la Ville. Ce sont les espagnols qui ont détruit ses remparts et mis la cité à feu et à sang, en 1555. Après cette date la Ville avait perdu de son importance militaire et commerciale, notamment sous la domination turque et husseinite.

Cité au passé glorieux, Mahdia fut la première capitale des califes fatimides au Xe siècle, est bâtie à fleur de rocher sur une presqu’île. Elle tire tout son charme de sa mer cristalline au couleur de saphir, de ses magnifiques plages de sable fin, de sa Médina et de son animation de petite ville traditionnelle, ville de pêcheurs et de tisseurs de soie. La mer Méditerranéenne berce paisiblement les navires du port de Mahdia, pendant que les habitants s’abandonnent aux rayons de soleil à la plage. La longue côte de sable doré attire chaque année de nombreux touristes qui viennent se ressourcer dans ses multiples hôtels luxueux.

Aujourd’hui, la Mehdia joue essentiellement un rôle touristique. Ses hôtels et la beauté de sa côte font d’elle une attraction pour nombreux touristes qui cherchent le calme et la possibilité de visiter des vestiges datant de l’époque romaine jusqu’à l’arrivée des arabes. Mahdia a le charme particulier des villes maritimes.Son port de pêche,l’un des plus importants de Tunisie,est spécialisé en particulier dans la pêche à la lueur des lumparos qui créent, les soirs d’été, au départ des chalutiers, un spectacle fascinant, illuminant la mer et le port de Mahdia de mille bougies.
Les amateurs de plongée sous-marine s’enthousiasmeront pour les fonds de Mahdia, tout en rêvant à la célèbre épave archéologique explorée jadis par le Commandant Cousteau…

La ville renfermait alors, outre le palais du prince, la Grande Mosquée, l’Administration et les boutiques des artisans ( tisserands, ferronniers, joailliers ), qui habitaient un faubourg sur le continent. Mahdia connut une vie intellectuelle et artistique remarquable. Mais les Fatimides, affaiblis par les révoltes et les soulèvements internes, choisirent de fuir en Egypte et d’y fonder le Caire en 973. Mahdia fut le théâtre d’épopées avec les incursions des Normands de Sicile, des Génois, des Chevaliers de Malte puis des Espagnols, avant de retrouver la stabilité.Un repeuplement successif d’Andalous,d’Anatoliens et de pêcheurs siciliens en fit une ville riche de cultures et de traditions.

Des plages sublimes, un grand port de pêche, une médina au charme magique ayant conservé son atmosphère traditionnelle…Mahdia a tout pour séduire. En quelques années, elle s’est dotée d’hôtels d’excellent niveau, du club au grand hôtel de luxe, offrant toutes les commodités d’une station de vacances animée. Sports nautiques, discothèques, excursions… un grand éventail d’activités agrémentera votre séjour.

L’économie est principalement basée sur la pêche, le tourisme et l’huile d’olive. En effet, le port de pêche est bien animé durant certaines heures, On peu aussi admirer des chalutiers équipés pour pêcher au lamparo. Le port possède ses propres conserveries conditionnant le poisson bleu.

En ce qui concerne la production de l’olive, en effet la ville est située à l’est d’une grande oliveraie, qui abrite des huileries et qui permettent de produire de l’huile d’olive ainsi que du savon qui est produit à base d’environ 72% d’huile d’olive.

La cité est également réputée pour son excellente production de tissages  comme la laine et le soie, et son artisanat comme le cuir, le bois, les bijoux, …etc.

A visiter à Mahdia

Mahdia est le point de départ de nombreuses excursions.Quelques heures suffiront pour atteindre les principaux centres d’intérêt du Nord de la Tunisie,tandis qu’on pourra choisir des circuits de deux jours pour découvrir les régions du Sud, soit par la côte, soit vers l’intérieur du continent.

Transport

La ville de Mahdia possède divers axes d’importance nationale, de même qu’une bretelle autoroutière reliée à l’autoroute qui mène de Tunis à Sfax. Et un grand nombre de lignes ferroviaires la relient vers Sousse, Sfax ou encore Monastir.

Elle ne possède pas un aéroport propre mais elle se situe à environ une heure de l’aéroport international de Monastir Habib-Bourguiba.