Appelée également  « Mosquée Okba ibn Nafaa » en souvenir de son fondateur Okba Ibn Nafaa est l’une des principales mosquée en Tunisie. C’est  le plus ancien édifice religieux islamique érigé dans l’Occident musulman. Un monument singulier, cette Grande Mosquée de Kairouan dont la parfaite harmonie cache à la perfection un « synchrétisme » architectural unique dans son genre.

Bâti initialement par le générale Okba Ibn NAfaa en 670, l’emplacement du « cantonnement » Al Qayrawân (ville fondée, agrandie et reconstruite entre le 8ème et le 9ème siècle)dans lequel il installa ses troupes dans la foulée d’une première offensive victorieuse, s’empressa d’y ériger un siège pour le gouvernement de la province ifriqiyenne et un oratoire en briques cures qui au 9ème siècle, après plusieurs réaménagement et à quelques détails près, se présenta sous l’apparence que nous connaissons aujourd’hui à la Grande Mosquée qui est considérée dans le Maghreb, comme l’ancêtre de toutes les Mosquées de la région aussi bien que l’un des plus important monuments islamiques et un chef-d’œuvre universel d’architecture.

Historiquement, a ville de Kairouan est a première métropole du Maghreb dont l‘apogée sur les plans politiques et intellectuels se situe au 9ème siècle, elle est réputée comme étant le centre spirituel et religieux de la Tunisie. Kairouan est aussi considérée comme la quatrième ville sainte de l’islam sunnite, figurant depuis le décret beylical du 13 Mars 1912 sur la liste des monuments historiques et archéologiques classés et protégés en Tunisie, d’où elle a été classée avec l’ensemble historique au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1988.

Les matériaux qui ont servi à sa construction, provienne tout en effet de site antique appartenant à diverses époques antérieures à la conquête islamique, cependant que l’allure générale de l’édifice en particulier le minaret, reflète une lointaine influence orientale. Le tout forme un ensemble original aux traits sobres mais non dépourvus d’élégance.

Côté esthétique la Grande Mosquée de Kairouan apparaît comme le plus bel édifice de la civilisation musulmane au Maghreb. S’agissant de la décoration intérieure, il faut parler d’exubérance : une véritable explosion de motifs géométriques et floraux taillés dans le marbre fin qui décorent la façade du « Mihrâb », la niche qui indique la direction de la Mecque, ou gravés dans les panneaux de bois précieux qui composent le « Minbar ».

Au-delà de son importance artistique et architecturale, elle a joué selon l’universitaire et islamologue tunisien Mohamed TALBI un rôle capital dans l’islamisation et tout l’Occident musulman.

La Grande Mosquée de Kairouan ressemble à une forteresse avec des murs extérieurs de près de 2 mètres d’épaisseur. Contrairement à la plupart des autres mosquées ses dimensions ne sont pas régulières. Elle forme un quadrilatère irrégulier avec ses deux côtés les plus longs de 138 et 128 mètres, tandis que les côtés les plus courts mesurent environs 77 et 71 mètres.

La cour de la Grande Mosquée est accessible par 6 portiques latéraux, cette cour pavée de dalle de 60 mètres sur 40 est entourée de magnifique galeries soutenues par des colonnes construites avec différents matériaux comme le marbre, le granit et le porphyre.

On accède à la salle de prière « Beit El Salat » par l’une des neuf porte du côté sud de la cour, la salle possède plus de 400 colonnes de marbres qui furent rapportées de plusieurs sites antique comme celui de Carthage. Le Mihrâb est coiffé d’une belle coupole. Concernant le Minaret, est une tour de forme carrée dont la base mesure 10.5 mètres de côté et se constitue de 3 niveau dégressif, le dernier étant coiffé d’une coupole. Ce Minaret de 31.5 mètres de hauteur se trouve au milieu de la face Nord de l’édifice, les escaliers qui mènent au sommet du Minaret ont été construits avec des pierres tombales provenant des cimetières des anciennes cités Romaines, ce Minaret est estimé le plus vieux du Monde.


Liste des Monuments