Le parc «Chak-Wak»

Un parc nommé «Chak-Wak» a vu le jour à Tozeur. Ce dernier retrace l’histoire de la planète. Avec l’ouverture de ce nouveau parc, Tozeur deviendra un pôle d’attraction privilégié des touristes, tunisiens et étrangers, à la recherche du «rêve à yeux ouverts». Conçu et fondé par Abderrazek Chraïet, propriétaire de « Dar CHRAIET », il aurait coûté quelque deux millions cinq cents dinars et il a été réalisé en un temps record de dix-huit mois, avec des matériaux tunisiens et une main d’œuvre exclusivement tunisienne… y compris les effets spéciaux de sons et lumières qui transportent le visiteur dans un monde de rêve des mille et une nuits. N’hésitez pas à le visiter !

Le parc «Chak-wak» est un espace de cinq hectares, cinquante dinosaures et une centaine de figurines animales, humanoïdes et humaines, des mini-musées, des grottes, des huttes, le tout éparpillé dans une végétation luxuriante oasisienne. Le « Chak-Wak » se veut une reconstitution de l’Histoire de la Terre et de l’Humanité suivant la science et les différentes religions.

La visite du Parc

L’excursion commence par le Big Bang, la formation de la Terre, ensuite il parle des aires géologiques, il y’a une escale chez les dinosaures.
On peut aussi revivre de grands évènements historiques comme le déluge dans l’arche de Noé, le sacrifice d’Abraham, la traversée de la mer rouge par Moïse, la nativité de Jésus et l’aube de l’Islam.

Festival du sahara

Comme chaque année, le Festival du sahara se tient du 28 au 31 décembre. Il connaîtra la participation de troupes étrangères en plus de nombreuses délégations médiatiques et touristiques qui assisteront aux divers volets de ce festival. Des tentes seront installées dans une place relevant du festival comportant une exposition d’artisanat et

des plats traditionnels de la région, outre l’organisation d’ateliers des métiers, une exposition d’art plastique et une autre documentaire sur l’historique du festival. Un défilé et un colloque figurent également au programme. Le défilé comprendra 30 tableaux représentant les coutumes de la région de Tozeur avec la participation de troupes folkloriques et soufis. Quant au colloque, il portera sur  » Les oasis et l’architecture à travers les civilisations « . Les communications auront à traiter  » les origines historiques de l’architecture de Tozeur, la vision des historiens et des voyageurs arabes concernant cette architecture et son évolution à travers les civilisations « . Le festival comportera aussi des activités d’animation diversifiées et une cérémonie de présentation des plats populaires traditionnels et une deuxième consacrée à la cueillette des dattes.     Grand Sud !